Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Médicaments et produits de santé

Fiche de renseignements : produits biologiques ultérieurs (Canada)

Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), Microsoft Word et PowerPoint (PPT), visitez la section d'aide sur les formats de rechange.

Qu'est-ce qu'un produit biologique?

Les produits biologiques sont des médicaments qui figurent à l'annexe D de la Loi sur les aliments et drogues. L'annexe D contient le nom de produits particuliers (p. ex. insuline ), des classes de produits (p. ex. agents immunisants ), des renvois à des sources particulières (p. ex. drogues, sauf les antibiotiques, préparées à partir de microorganismes ) et à une méthodologie (p. ex. drogues obtenues par des procédures de recombinaison de l'ADN ). En règle générale, il est exact d'affirmer que les produits biologiques sont fabriqués à partir d'animaux ou de microorganismes ou en utilisant des animaux ou des microorganismes. D'autres exemples de produits biologiques sont le sang et les composants sanguins, les anticorps monoclonaux, les cytokines, les hormones protéiques et les produits de thérapie génique.

Les produits biologiques sont dérivés de l'activité métabolique d'organismes vivants. Leur structure est plus complexe et leur contenu tend à varier davantage que les drogues synthétisées par voie chimique. Les produits biologiques sont généralement labiles et sensibles aux modifications apportées aux conditions et aux processus de fabrication. Les matières sources biologiques, les cellules de production ou leur milieu de fermentation pourraient présenter des risques, notamment la présence initiale d'agents pathogènes, ou la croissance d'agents adventices comme des virus. C'est pourquoi une attention particulière est accordée au contrôle des matières premières, à l'inactivation ou à l'élimination des virus et bactéries pendant la purification des produits, et à l'essai des produits. Les modifications apportées aux matières sources, aux processus de fabrication, à l'équipement ou aux installations pourraient entraîner d'importants changements imprévus au produit intermédiaire et/ou final. L'expression le produit est le processus est souvent utilisée dans le contexte des produits biologiques et une grande importance est accordée au contrôle de la fabrication et à l'assurance de la qualité.

Comment les produits biologiques sont-ils réglementés?

Les produits biologiques sont réglementés par la Direction des produits biologiques et des thérapies génétiques (DPBTG) en vertu des titres 1, 1A, 2, 4, 5 et 8 de la partie C du Règlement sur les aliments et drogues. L'information fournie par les fabricants est évaluée pour veiller à ce que les produits biologiques satisfassent aux exigences en matière de qualité, de sécurité et d'efficacité, et que les avantages des produits biologiques l'emportent sur les risques quant à l'utilisation prévue. La DPBTG évalue les produits intermédiaires et/ou finaux de certains produits biologiques dans ses laboratoires pour confirmer leur qualité et l'uniformité de la fabrication avant d'accorder l'autorisation de mise sur le marché (AMM). Elle effectue également des évaluations sur place des installations de fabrication. Un avis de conformité (AC) et un numéro d'identification du médicament (DIN) sont émis aux promoteurs lorsque leurs produits sont autorisés pour la vente (distribution) au Canada. Une fois qu'un produit biologique a reçu un DIN, le fabricant doit se conformer au Programme d'autorisation de mise en circulation des lots de la DPBTG, qui établit les critères de risque pour évaluer le produit avant sa mise sur le marché canadien. Au Canada, le niveau des activités de réglementation liées aux produits biologiques correspond à celui d'autres organismes de réglementation.

Qu'est-ce qu'un médicament générique?

Le terme médicament générique est utilisé pour décrire des médicaments qui contiennent les mêmes ingrédients médicamenteux qu'un médicament innovateur. Dans la plupart des cas, le produit innovateur doit avoir un AC et être commercialisé au Canada; il s'agit du produit de référence canadien. Un médicament générique canadien doit être l'équivalent pharmaceutique du médicament innovateur et bioéquivalent à ce dernier. Il doit également avoir la même voie d'administration, et son usage doit s'inscrire dans le cadre des conditions d'approbation de commercialisation qui s'appliquent au médicament innovateur.

Le terme médicament générique est utilisé pour décrire des médicaments qui contiennent les mêmes ingrédients médicamenteux qu'un médicament innovateur. Dans la plupart des cas, le produit innovateur doit avoir un AC et être commercialisé au Canada; il s'agit du produit de référence canadien. Un médicament générique canadien doit être l'équivalent pharmaceutique du médicament innovateur et bioéquivalent à ce dernier. Il doit également avoir la même voie d'administration, et son usage doit s'inscrire dans le cadre des conditions d'approbation de commercialisation qui s'appliquent au médicament innovateur.

Les médicaments génériques sont évalués selon un processus abrégé visant à montrer que le médicament générique est bioéquivalent (c.-à-d. qu'il agit de la même manière in vivo) au médicament innovateur, et à ce titre, qu'il est interchangeable. Un promoteur de médicament générique présente l'information requise sous la forme d'une présentation abrégée de drogue nouvelle (PADN). Les exigences en matière de données cliniques pour une PADN sont expressément limitées, en se fondant sur l'hypothèse que la sécurité et l'efficacité du produit innovateur, démontrées dans la présentation originale et confirmées pendant la longue période de commercialisation, peuvent être extrapolées au médicament générique. Les pharmaciens peuvent remplacer les médicaments génériques par des médicaments d'origine si aucune indication contraire n'a été formulée. Leur mise sur le marché est traditionnellement plus abordable et ils constituent une option économique pour les utilisateurs.

Qu'est-ce qu'un produit biologique ultérieur?

Le terme produit biologique ultérieur (PBU) est utilisé par la DPBTG pour décrire un produit biologique qui est semblable à un produit biologique approuvé de l'innovateur et qui fait son apparition sur le marché après celui-ci. Ce terme a été choisi comme variante au terme biogénérique de sorte à établir une distinction entre le processus de réglementation provisoire, mais en évolution, des PBU et celui utilisé actuellement pour les médicaments génériques. L'Union européenne parle aussi de produits médicinaux biologiques semblables, et aux États-Unis, le terme produits protéiques de suivi est également employé.

Quels sont les défis associés à la production de PBU?

L'établissement d'un processus dans le cadre duquel les décisions réglementaires prises à l'égard des PBU seraient fondées sur l'évaluation des données cliniques limitées ou réduites présente des défis tant pour les fabricants que pour les organismes de réglementation. En ce qui concerne un produit biologique, l'assurance de la sécurité, de la qualité et de l'efficacité est étroitement liée à un processus de fabrication éminemment reproductible et contrôlé attentivement. À la suite d'une modification apportée à la fabrication, l'innovateur doit établir la comparabilité du produit obtenu à l'aide du processus modifié avec le produit obtenu au moyen du processus antérieur. L'étendue de l'évaluation dépend de la nature de la modification proposée au processus de fabrication, et parfois, la conception d'une étude scientifiquement rigoureuse est très exigeante. Le fabricant d'un PBU fait face à un défi encore plus grand : il doit élaborer le produit et établir la comparabilité avec le produit innovateur sans avoir accès à la substance médicamenteuse non formulée de l'innovateur aux fins d'examen. La difficulté augmente en fonction de la taille moléculaire et de la complexité du produit, et la situation se complique davantage si le produit présente des activités biologiques multiples, car chaque activité ainsi que les facteurs biologiques et physicochimiques qui les influent doivent être évalués.

Qu'est-ce qui est prévu dans l'avenir en ce qui touche les PBU?

Les brevets de nombreux produits biologiques arriveront à expiration à l'échelle mondiale au cours des cinq prochaines années. Pour ce qui est du brevet d'autres produits, notamment l'insuline et les hormones de croissance humaines, certains interférons ont déjà expiré. La DPBTG s'efforce d'élaborer un cadre de réglementation exhaustif pour les PBU, qui porterait sur les questions réglementaires, juridiques et scientifiques liées aux PBU.

Entre-temps, de quelle façon les PBU seront-ils réglementés?

Entre-temps, les PBU sont assujettis aux mêmes exigences réglementaires que les produits biologiques. Les fabricants doivent soumettre une présentation de drogue nouvelle (PDN) aux fins d'examen, qui servira de base à leur demande d'autorisation de mise sur le marché, même si l'étendue des données cliniques requises peut être différente de celle exigée pour le produit de l'innovateur. Les facteurs clés dont il faut tenir compte dans la prise de décisions en matière de réglementation sont les suivants : le choix du produit innovateur utilisé pour établir la comparabilité, la conception d'études de comparabilité et les détails relatifs aux données cliniques fournies.

L'étendue des études de comparabilité et les critères d'évaluation dépendront de la complexité du produit et du potentiel des méthodes employées pour établir la comparabilité. La nature et l'étendue des données cliniques à fournir seront non seulement influencées par la mesure dans laquelle l'établissement de la comparabilité permet de démontrer la pertinence des données cliniques du domaine public, mais aussi par le nombre et le type d'indications cliniques et par d'autres facteurs (p ex. si le produit possède un index thérapeutique étroit). Le fabricant du PBU doit montrer avec rigueur que son ingrédient actif ressemble suffisamment à l'ingrédient actif de l'innovateur pour justifier le moins grand nombre de données cliniques.

Quel type d'information devrait être fournie dans une PDN pour un PBU?

La DPBTG encourage les promoteurs intéressés à soumettre une présentation pour un PBU à participer aux réunions préalables à la présentation. Les exigences en matière de présentation pour les PBU seront déterminées en fonction de chaque cas et pourraient comprendre, entre autres, ce qui suit :

  • Un ensemble complet de données sur la fabrication et la chimie en ce qui concerne le PBU.
  • Une raison justifiant le choix du produit biologique innovateur en tant que médicament de comparaison et des renseignements complets publiés sur la sécurité et l'efficacité du produit.
  • Information de caractérisation suffisante pour établir tant la comparabilité chimique que biologique du PBU avec le produit innovateur choisi comme médicament de comparaison.
  • Nombre suffisant de données toxicologiques comparatives et de données comparatives sur la toxicité chez les animaux, s'il y a lieu.
  • Données pharmacodynamiques pour démontrer la bioactivité comparable en fonction des paramètres ou des marqueurs substituts qui sont validés et pertinents sur le plan clinique.
  • Données pharmacocinétiques pour démontrer la biodisponibilité comparable du PBU par rapport au produit innovateur en fonction des paramètres pharmacocinétiques validés appropriés.
  • Données qui caractérisent le profil immunogène du PBU chez les humains et son impact possible sur la sécurité et l'efficacité.
  • Une trousse clinique démontrant la sécurité et l'efficacité du PBU, y compris les études comparatives menées entre le PBU et les produits innovateurs, et données du domaine public relatives au produit innovateur. Les paramètres de la conception d'étude et de la comparabilité clinique sont importants et il faudrait les examiner et les justifier avec soin.

Autres questions?

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec un responsable de la Division suivante :

Division de la politique et de la promotion,
Centre des politiques et des affaires réglementaires,
Direction des produits biologiques et des thérapies génétiques,
Santé Canada

Les promoteurs intéressés à soumettre une présentation pour un PBU devraient communiquer avec le gestionnaire de la Division suivante :

Division des affaires réglementaires,
Centre des politiques et des affaires réglementaires,
Direction des produits biologiques et des thérapies génétiques,
Santé Canada