Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Nous révisons le guide alimentaire du Canada. Participez à la consultation (le lien sera ouvert dans une nouvelle fenêtre) et aidez à réviser le Guide alimentaire canadien.
Aliments et nutrition

Présentation prête-à-utiliser sur l'étiquetage nutritionnel

Si vous avez besoin d'aide pour accéder aux formats de rechange, tels que Portable Document Format (PDF), Microsoft Word et PowerPoint (PPT), visitez la section d'aide sur les formats de rechange.

Introduction

Cette présentation a été conçue afin d'aider les intermédiaires à expliquer aux consommateurs comment utiliser l'étiquetage nutritionnel pour faire des choix alimentaires éclairés. Les intermédiaires jouent un rôle important dans l'éducation des consommateurs en les sensibilisant à l'étiquetage nutritionnel et en les aidant à mieux en comprendre les composantes. Les références au Guide alimentaire canadien permettront aussi de les aider davantage à promouvoir la saine alimentation.

Qui devrait utiliser cette présentation ?

Cette présentation a été conçue à l'intention de toutes les personnes qui doivent expliquer aux consommateurs comment faire des choix alimentaires éclairés :

  • diététistes/nutritionnistes,
  • éducateurs et éducatrices du domaine de la santé,
  • infirmières et infirmiers (p. ex. celles et ceux qui travaillent en santé publique, en santé communautaire ou en santé au travail),
  • personnel chargé de la promotion de la santé,
  • leaders communautaires/bénévoles,
  • professionnels de la santé en formation (p. ex. étudiantes et étudiants en soins infirmiers).

Format de la présentation

Cette présentation prête-à-utiliser comporte 28 diapositives qui traitent des sujets suivants :

  • Introduction à l'étiquetage nutritionnel.
  • Description des trois composantes de l'étiquetage nutritionnel.
  • Comment l'étiquetage nutritionnel et le Guide alimentaire canadien favorisent une saine alimentation.
  • Principaux points à retenir pour une meilleure utilisation de l'étiquetage nutritionnel.

Chaque diapositive est accompagnée de « commentaires du présentateur ». Ces commentaires ont été préparés pour faciliter la présentation et compléter les informations qui figurent sur les diapositives. On y retrouve parfois des «informations supplémentaires» et des « renseignements généraux» à l'intention du présentateur.

Vous pouvez accéder aux « commentaires du présentateur » au moyen de votre logiciel de présentation. Vous pouvez aussi imprimer la présentation en entier avec les « commentaires du présentateur » sous l'image de chaque diapositive.

Mode d'emploi

Téléchargez la présentation prête-à-utiliser et conservez-en une copie sur un disque dur, un CD, une clé USB ou une disquette. Vous pouvez utiliser les diapositives avec un portable et un projecteur ACL ou les imprimer sur des transparents et les utiliser avec un rétroprojecteur.

Lors de votre exposé, vous voudrez peut-être avoir à votre disposition des exemplaires de la fiche d'information Utilisez le tableau de la valeur nutritive : % de la valeur quotidienne.

Si vous avez accès à l'Internet, vous pouvez aussi visionner avec votre auditoire L'Étiquetage nutritionnel interactif et quiz.

Diapositive 1 :

Utilisez l'étiquetage nutritionnel pour faire des choix alimentaires éclairés

Commentaires du présentateur :

Cette présentation sur l'étiquetage nutritionnel vous expliquera comment l'information nutritionnelle qui apparaît sur les aliments peut vous aider à faire des choix alimentaires éclairés.

Diapositive 2 :

L'information nutritionnelle sur les étiquettes des aliments

  • La valeur nutritive

Exemple d'étiquette de valeur nutritive

  • La liste des ingrédients

Ingrédients: Blé entier, son de blé, sucre/glucose-fructose, sel, malt (farine de maïs, orge maltée), vitamines (chlorhydrate de thiamine, chlorhydrate de pyridoxine, acide folique, d-pantothénate de calcium), minéraux (fer, oxyde de zinc).

  • Les allégations nutritionnelles

« Bonne source de fibres »





  • Les allégations santé

« Une alimentation saine… »


Commentaires du présentateur :

Sur les étiquettes des aliments, on trouve le tableau de la valeur nutritive, la liste des ingrédients, les allégations nutritionnelles et les allégations santé. Au Canada, seuls le tableau de la valeur nutritive et la liste des ingrédients est obligatoire.

Les diapositives qui suivent démontrent que les informations fournies par le système réglementé de l'étiquetage nutritionnel du gouvernement fédéral permet aux consommateurs de faire des choix alimentaires éclairés.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Un exemple d'allégation santé légiféré est : « Une alimentation saine comportant une grande variété de légumes et de fruits peut aider à réduire le risque de certains types de cancer. »

Diapositive 3 :

Depuis 2005

Le tableau de la valeur nutritive :

  • Facile à repérer
  • Facile à lire
  • Sur presque tous les produits alimentaires préemballés

Valeur nutritive

Commentaires du présentateur :

Depuis décembre 2005, presque tous les aliments préemballés doivent être munis d'un tableau de la valeur nutritive.

Le tableau de la valeur nutritive a toujours la même apparence afin qu'il soit plus facile à repérer et plus facile à lire.

On retrouve dans le tableau de la valeur nutritive :

  • la quantité spécifique d'aliment (portion) sur laquelle toute l'information nutritionnelle est fondée,
  • la valeur calorique et la teneur en 13 principaux nutriments,
  • les quantités de nutriments, en grammes ou milligrammes,
  • le pourcentage de la valeur quotidienne.

Diapositive 4 :

Sur quels produits alimentaires retrouve-t-on un tableau de la valeur nutritive ?

Le tableau de la valeur nutritive doit être affiché sur presque tous les aliments préemballés.

Voici quelques exceptions :

  • les fruits et les légumes frais,
  • la viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer crus,
  • les aliments préparés au magasin à partir d'ingrédients de base :
    les produits de boulangerie, les saucisses, les salades,
  • les aliments qui contiennent très peu de nutriments :
    les grains de café, les feuilles de thé et les épices,
  • les boissons alcoolisées.

Commentaires du présentateur :

Le tableau de la valeur nutritive doit apparaître sur les étiquettes de presque tous les aliments préemballés.

Cette diapositive présente certaines des exemptions prévues par le Règlement sur l'étiquetage nutritionnel.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Des exemptions sont prévues pour de nombreuses raisons dont les variations naturelles de la valeur nutritive des légumes, des fruits et de la viande.

Bien que la viande, la volaille, le poisson et les fruits de mer crus soient exemptés, la viande et la volaille hachées ne le sont pas; elles doivent donc être munies d'un tableau de la valeur nutritive.

Le tableau de la valeur nutritive n'est pas obligatoire sur les aliments qui ne sont pas préemballés, comme ceux qui sont servis dans les restaurants. Toutefois, il faut encourager les consommateurs à vérifier les informations nutritionnelles et à poser des questions à leur sujet. Des dépliants décrivant la valeur nutritive des mets sont parfois disponibles sur demande dans les cafétérias et les restaurants à service rapide. Dans les épiceries, on trouve aussi des cahiers renfermant de l'information sur la valeur nutritive des légumes et de fruits à proximité des rayons de ces produits.

Diapositive 5 :

Consultez le tableau de la valeur nutritive...

  • pour comparer facilement des aliments semblables
  • pour identifier des aliments contenant beaucoup ou peu d'un certain nutriment
  • pour choisir des aliments qui conviennent à des régimes alimentaires spéciaux

...pour faire des choix alimentaires éclairés

Commentaires du présentateur :

Comment utiliser le tableau de la valeur nutritive ?

Le tableau de la valeur nutritive renferme des informations qui vous permettent :

  • de comparer des aliments semblables pour déterminer celui qui répond le mieux à vos besoins,
  • d'identifier des aliments ayant une teneur plus élevée en certains nutriments que vous recherchez, tels que les fibres, la vitamine A, le calcium ou le fer,
  • d'identifier des aliments ayant une teneur moins élevée en certains nutriments, tels que les lipides, les lipides saturés ou trans et le sodium,
  • d'identifier des aliments qui répondent aux exigences de certains régimes (p. ex. certaines personnes atteintes du diabète qui suivent un plan d'alimentation personnalisé doivent calculer les quantités de glucides qu'elles consomment).

Diapositive 6 :

La valeur nutritive correspond à une quantité déterminée d'aliment

Comparez cette quantité à celle que vous consommez.

Valeur nutritive

La quantité d'aliment est :

  • indiquée sous le titre du tableau de la valeur nutritive.
  • exprimée en unités domestiques et métriques.
  • pas nécessairement la quantité d'aliment qu'il faudrait consommer.










Commentaires du présentateur :

La valeur nutritive correspond à une quantité déterminée d'aliment. Comparez cette quantité à celle que vous consommez.

Lorsque vous consultez le tableau de la valeur nutritive, vous devez tout d'abord :

  • vérifier la quantité spécifique d'aliment indiquée,
  • comparer cette quantité à celle que vous consommez réellement.

Lorsque vous consommez une portion supérieure ou inférieure à celle indiquée dans le tableau de la valeur nutritive, votre apport en nutriments sera différent de celui indiqué dans le tableau.

La quantité spécifique d'aliment doit être indiquée en unités de mesure domestiques, comme 1 tasse ou 1 tranche de pain ; celles-ci doivent toujours être suivies d'une mesure métrique comme des millilitres ou des grammes.

Il faut se référer à cette quantité lorsqu'on compare des aliments.

La quantité spécifique d'aliment n'est pas nécessairement la quantité qu'il faudrait consommer.

Diapositive 7 :

Exemples de quantité spécifique d'aliment
Type d'aliment Portion suggérée
Pain 50 g (1 tranche), si non tranché
ou
25-70 g (1-2 tranches), si tranché
Craquelins et biscottes melba 15-30 g (4 craquelins)

Commentaires du présentateur :

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi on retrouve parfois des quantités différentes d'aliments dans les tableaux de la valeur nutritive de produits alimentaires similaires, comme le pain. Essayons de comprendre pourquoi il en est ainsi.

Les fabricants d'aliments choisissent eux-mêmes la quantité spécifique d'aliment qu'ils indiquent dans le tableau de la valeur nutritive, habituellement à partir d'un intervalle de portion suggéré pour chaque catégorie d'aliments. Cet intervalle comprend la quantité de référence réglementée.

Dans le cas du pain, la quantité de référence réglementée est de 50 g. Lorsqu'il s'agit de pain non tranché, il est suggéré que la quantité spécifique d'aliment soit de 50 g et doit être accompagnée d'une mesure domestique courante, p. ex. tranche de 2 cm. Toutefois, pour éviter l'utilisation de fractions, comme 1 ½ tranche (50 g), les fabricants peuvent choisir une quantité spécifique d'aliment dans un intervalle de portion prédéterminé qui a été fixé à 25-70 g dans le cas du pain. Ils doivent ensuite indiquer si cette portion correspond à 1 ou 2 tranches de pain.

Examinons maintenant un autre exemple : les craquelins, les gressins et les biscottes melba. Bien que la quantité de référence ait été fixée à 20 g, les fabricants peuvent choisir d'utiliser une quantité spécifique d'aliment se situant dans l'intervalle de portion suggéré (c.-à-d. 15-30 g) pour éviter l'utilisation de fractions, comme 2 ¼ craquelins (20 g).

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Les quantités de référence servent de fondement aux critères de composition des aliments pour les allégations relatives à la teneur en nutriments et les allégations relatives à la santé.

On retrouve la liste complète des quantités de référence réglementées et des intervalles de portion (quantité spécifique d'aliment) au chapitre 6.2 du Le lien suivant vous amène à un autre site Web Guide d'étiquetage et de publicité sur les aliments 2003 de l'ACIA.

Diapositive 8 :

La quantité spécifique d'aliment

Comparez-la à la quantité que vous consommez.

Tableau de la valeur nutritive

Céréales de son et raisins

1 tasse (59 g)

Quantité que vous consommez

Céréales de son et raisins

1 ½ tasse



Commentaires du présentateur :

Cette diapositive montre que la quantité spécifique d'aliment indiquée dans le tableau de la valeur nutritive peut différer de celle qu'on consomme habituellement à la maison. C'est pourquoi il faut se référer au tableau de la valeur nutritive pour vérifier la quantité spécifique d'aliment qui s'y trouve et la comparer avec celle que vous consommez.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Dans le cas des aliments vendus en emballages individuels (p.ex. petit contenant de yogourt, sachet individuel d'arachides, contenant individuel de jus), l'information nutritionnelle du tableau de la valeur nutritive correspond à la quantité nette d'aliment que renferme le contenant, afin de permettre aux gens de vérifier facilement le nombre de calories et la quantité de nutriments qu'ils consomment.

Diapositive 9 :

Le % de la valeur quotidienne (%VQ)

Valeur nutritive
Yogourt

  • permet de déterminer si une quantité spécifique d'aliment contient peu ou beaucoup d'un nutriment.
  • permet de mesurer plus facilement la teneur en nutriments des aliments.
  • s'appuie sur les recommandations pour une saine alimentation.











Commentaires du présentateur :

Examinons maintenant un autre élément du tableau de la valeur nutritive : le pourcentage de la valeur quotidienne :

  • il permet de déterminer si une quantité spécifique d'aliment contient peu ou beaucoup d'un certain nutriment,
  • c'est une mesure simple qui permet d'évaluer facilement et rapidement la teneur en nutriments des aliments,
  • il s'appuie sur les recommandations pour une saine alimentation.

Diapositive 10 :

Comment utilise-t-on le % VQ?

Suivez ces 3 étapes:

Étape 1 : Vérifiez la quantité d'aliment

Le tableau de la valeur nutritive correspond à une quantité spécifique d'aliment.
Comparez cette quantité à celle que vous mangez.

Valeur nutritive - Comment utilise-t-on le % VQ?










Commentaires du présentateur :

Comme on vient de le voir, le % VQ fournit un aperçu rapide du profil nutritionnel d'un aliment.

Comment pouvez-vous utiliser le de la valeur quotidienne?

Suivez ces 3 étapes pour choisir des produits alimentaires meilleurs pour votre santé.

Étape 1 : Vérifiez la quantité d'aliment

Le tableau de la valeur nutritive correspond à une quantité spécifique d'aliment. Comparez cette quantité à celle que vous mangez.

Lorsque vous comparez différents produits, par exemple deux types de craquelins, rappelez-vous de comparer les quantités d'aliment en poids ou en volume (habituellement indiquées en g ou mL) pour vous assurer de comparer des quantités similaires d'aliments.

Diapositive 11 :

Comment utilise-t-on le % VQ?

Étape 2 : Regardez le % VQ

Le % VQ vous permet de constater si un aliment contient peu ou beaucoup d'un nutriment.

5 % VQ ou moins c'est peu
15 % VQ ou plus c'est beaucoup

Valeur nutritive

Commentaires du présentateur :

Étape 2: Regardez le % de la valeur quotidienne.

Le % VQ vous permet de constater si un aliment contient peu ou beaucoup d'un nutriment.

Rappelez-vous des valeurs suivantes à titre de référence :

5 % VQ ou moins c'est peu.
15 % VQ ou plus c'est beaucoup.

Cela s'applique à tous les nutriments du tableau de la valeur nutritive.

Diapositive 12 :

Comment utilise-t-on le % VQ?

Étape 3 : Choisissez

Faites un meilleur choix pour votre santé. Voici quelques nutriments que vous voulez peut-être ...

...augmenter :

  • fibres
  • vitamine A
  • calcium
  • fer

...diminuer :

  • lipides
  • lipides saturés et trans
  • sodium







Commentaires du présentateur :

Étape 3 : Choisissez.

Faites un meilleur choix pour votre santé.

Choisissez des produits alimentaires avec un % VQ plus élevé pour les nutriments dont vous aimeriez augmenter la consommation, comme les fibres, la vitamine A, le calcium et le fer.

Choisissez aussi des aliments avec un % VQ plus faible pour les nutriments dont vous aimeriez diminuer la consommation, comme les lipides, les lipides saturés et trans et le sodium.

Souvenez-vous de comparer des quantités similaires d'aliments.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
La vitamine C n'est pas mentionnée dans la liste des nutriments dont on voudrait peut-être consommer davantage, mais cela pourrait être le cas chez certaines personnes. Les légumes et les fruits sont les meilleures sources alimentaires de vitamine C.

Diapositive 13 :

Par exemple, si vous voulez augmenter votre consommation de fibres...

Céréale A

Valeur nutritive - Céréale A
Céréale B

Valeur nutritive - Céréale B

...la céréale A serait un meilleur choix pour vous dans le cadre d'un mode de vie sain.

Rappelez-vous, 5% VQ ou moins c'est peu et 15% VQ ou plus c'est beaucoup.

Commentaires du présentateur :

A partir de ce que nous venons d'apprendre, voyons comment on pourrait choisir une céréale qui fournit plus de fibres.
On peut comparer les tableaux de la valeur nutritive de ces deux céréales puisque leur quantité d'aliment respective, 28 g et 30 g, est similaire.

Étant donné que la céréale A fournit 28 % de la valeur quotidienne de fibres et que la céréale B en fournit 4%, la céréale A serait un meilleur choix pour vous dans le cadre d'un mode de vie sain.

Rappelez-vous, 5% VQ ou moins c'est peu et 15% VQ ou plus c'est beaucoup.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Lorsque vous comparez des produits similaires, par exemple deux types de céréales, rappelez-vous de comparer les quantités d'aliment en poids ou en volume (habituellement indiquées en g ou mL) pour vous assurer de comparer des quantités similaires d'aliments.
Vous pouvez aussi comparer des produits alimentaires lorsque les quantités d'aliments sont différentes. Par exemple, vous pouvez comparer les % VQ d'un bagel (90 g) aux % VQ de 2 tranches de pain (70 g) parce que ces quantités d'aliments seraient probablement mangées lors d'un repas. Vous pouvez aussi comparer la teneur en calcium de deux contenants individuels de yogourt, l'un de 125 g et l'autre de 175 g, puisqu'il s'agit de portions consommées en une seule fois.

Diapositive 14 :

La liste des ingrédients

  • Indique tous les ingrédients contenus dans l'aliment, en ordre décroissant de poids (du plus élevé au moins élevé)

    Par exemple :
    Ingrédients : flocons d'avoine entiers, sucre, huile de canola riche en gras monoinsaturés, morceaux d'amande, raisins secs, sirop doré, sel, riz croquant (farine de riz, protéine de soya, sucre, malt, sel), lécithine de soya, arôme naturel.

  • Est une source d'informations sur certains nutriments
  • Est une source d'informations pour les personnes souffrant d'allergies

Commentaires du présentateur :

Nous avons vu comment le tableau de la valeur nutritive peut vous aider à faire des choix alimentaires éclairés.

Les règlements sur l'étiquetage des aliments prévoient également l'affichage d'autres informations visant à aider les consommateurs, à savoir la liste des ingrédients qui est obligatoire et qui peut aider ces derniers à faire des choix éclairés. Les ingrédients sont toujours présentés en ordre décroissant de poids. L'ingrédient contenu en plus grande quantité apparaît donc en premier. Cela peut faciliter le choix entre deux produits. Dans l'exemple présenté sur cette diapositive, l'ingrédient contenu en plus grande quantité est l'avoine - flocons d'avoine entiers - puisqu'il apparaît en premier.

La liste des ingrédients, c'est :

  • Une source d'informations sur certains nutriments,
  • Une source de renseignements pour les personnes souffrant d'allergies, ayant des problèmes de santé ou qui évitent certains ingrédients conformément à leurs croyances.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
La liste des ingrédients est une source d'informations sur certains nutriments. Par exemple, elle indique si l'aliment contient des sucres ajoutés comme le sirop de maïs, le dextrose, le fructose, le glucose, le sirop doré, le sirop de malt, le sucre inverti et les jus de fruits concentrés.

Diapositive 15 :

Les allégations nutritionnelles

  • Sont des affirmations réglementées indiquant que l'aliment respecte.
  • Elles sont facultatives. On les retrouve sur certains produits alimentaires.

Commentaires du présentateur :

Les allégations nutritionnelles, qui sont facultatives, peuvent aussi vous aider à faire des choix alimentaires éclairés en soulignant un avantage nutritionnel de l'aliment, tel que « Bonne source de vitamine C ».

Un règlement gouvernemental et des lignes directrices spécifient les termes à utiliser dans les allégations pour s'assurer qu'elles soient uniformes et qu'elles ne portent pas à confusion.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Les allégations nutritionnelles sont aussi connues sous le nom d'allégations relatives à la teneur en nutriments.

Renseignements généraux à l'intention du présentateur :
On peut trouver des informations sur les allégations nutritionnelles sur le Le lien suivant vous amène à un autre site Web site Web de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Diapositive 16 :

Les allégations nutritionnelles

Lorsque vous désirez diminuer votre apport en certains nutriments...

Sans

  • Absence ou quantité extrêmement faible d'un nutriment
  • Exemple : « sans sodium »

Faible

  • Une faible quantité
  • Exemple : « faible en gras »

Réduit

  • Une quantité au moins 25% inférieure à celle d'un produit similaire
  • Exemple : « réduit en Calories »

Léger

  • Peut être utilisée sur les aliments ayant une teneur réduite en lipides ou une « valeur réduite » en Calories

Commentaires du présentateur :

Voici des exemples d'allégations nutritionnelles indiquant qu'un produit alimentaire renferme une quantité moindre d'un certain nutriment que les Canadiennes et les Canadiens voudraient peut-être consommer en moindre quantité, tel que les lipides ou le sodium.

Informations suplémentaires à l'intention du présentateur :
Pour que de telles allégations soient autorisées, un produit alimentaire doit respecter certaines normes, par exemple :

  • dans le cas de l'allégation « sans sodium », le produit doit contenir moins de 5 mg de sodium par quantité de référence et par quantité spécifique d'aliment,
  • dans le cas de l'allégation « faible teneur en gras », le produit doit contenir 3 g ou moins de gras par quantité de référence et par quantité spécifique d'aliment.

Diapositive 17 :

Les allégations nutritionnelles

Lorsque vous désirez augmenter votre apport en certains nutriments ...

Source

  • Renferme une quantité appréciable du nutriment
  • Exemple : « source de fibres »

Source élevée ou bonne source

  • Renferme une quantité importante du nutriment
  • Exemple : « source élevée de vitamine C »

Source très élevée ou excellente source

  • Renferme une quantité très importante du nutriment
  • Exemple : « excellente source de calcium »

Commentaires du présentateur :

Voici des exemples d'allégations nutritionnelles indiquant qu'un aliment renferme une quantité supérieure de certains nutriments que les Canadiennes et les Canadiens pourraient vouloir consommer en plus grande quantité, tels que le fer, le calcium ou les fibres.

Les allégations nutritionnelles étant facultatives et ne soulignant qu'un seul nutriment, il se peut que vous ayez à vous référer au tableau de la valeur nutritive pour faire des choix alimentaires éclairés.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Pour que de telles allégations soient autorisées, le produit alimentaire doit respecter certaines normes, par exemple

  • l'allégation « source de fibres » indique que le produit renferme 2 g ou plus de fibres par quantité de référence,
  • pour pouvoir utiliser l'allégation « source élevée de fibres », le produit doit renfermer 4 g ou plus de fibres par quantité de référence,
  • pour pouvoir utiliser l'allégation « source très élevée de fibres », le produit doit renfermer au moins 6 g de fibres par quantité de référence,
  • Pour la plupart des vitamines et minéraux, l'allégation « source de » indique qu'une portion de l'aliment renferme au moins 5 % de la valeur quotidienne, tel qu'indiqué dans le tableau de la valeur nutritive.

Diapositive 18 :

Allégations santé

Allégations relatives à la réduction du risque de maladies

« Une alimentation saine, pauvre en graisses saturées et en graisses trans, peut réduire le risque de maladies du coeur. (Nom de l'aliment) ne contient pas de graisses saturées ou trans. »

Commentaires du présentateur :

À l'heure actuelle, cinq allégations reliant l'alimentation à la santé sont permises. La présente diapositive renferme l'une de ces quatre allégations qui sont situées dans le contexte d'une saine alimentation :

« Une alimentation saine, pauvre en graisses saturées et en graisses trans, peut réduire le risque de maladies du coeur. (Nom de l'aliment) ne contient pas de graisses saturées ou trans. »

Un règlement du gouvernement fédéral spécifie les critères à respecter pour faire une allégation relative à un aliment ainsi que les termes à utiliser. Cela a pour but de s'assurer que les allégations soient uniformes et qu'elles ne portent pas à confusion.

Bien que les allégations santé fassent ressortir une caractéristique de la saine alimentation, elles demeurent facultatives. C'est pourquoi il faut consulter le tableau de la valeur nutritive pour faire des choix alimentaires éclairés.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Les autres allégations santé permises sont les suivantes :

  • Une alimentation saine comprenant une quantité adéquate de calcium et de vitamine D et une activité physique régulière favorisent la formation d'os solides et peuvent réduire le risque d'ostéoporose.
  • Une alimentation saine comportant une grande variété de légumes et de fruits peut aider à réduire le risque de certains types de cancer.
  • Une alimentation saine comprenant des aliments à teneur élevée en potassium et faible en sodium peut réduire le risque d'hypertension, un facteur de risque d'accident vasculaire cérébral et des maladies du coeur.
  • « [portion du tableau de la valeur nutritive en mesures métrique et domestique courante] de [nom du produit] fournit X % de la quantité quotidienne de stérols végétaux qui aide à réduire/abaisser le cholestérol chez les adultes. »

Renseignements généraux à l'intention du présentateur :
On peut trouver des informations sur les allégations santé sur le Le lien suivant vous amène à un autre site Web site Web de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

Diapositive 19 :

Les allégations santé générales

  • Les allégations santé générales sont habituellement développées par des tierces parties et par des sociétés.
  • Les consommateurs ne devraient pas se fier uniquement aux allégations santé générales pour faire des choix éclairés.

Commentaires du présentateur :

Comme nous avons pu le constater, le tableau de la valeur nutritive, la liste des ingrédients, les allégations nutritionnelles et certaines allégations santé sont réglementés par Santé Canada. Ces diverses composantes de l'étiquetage nutritionnel fournissent des informations fiables et utiles.

D'autres types d'allégations, souvent appelées allégations santé générales, sont apparues au cours des dernières années sur la face avant des emballages. Elles comprennent des phrases telles que « Bon pour la santé » ou « Choix santé », ainsi que des symboles, des logos et certains mots. Ces allégations sont habituellement développées par des tierces parties ou des sociétés à partir d'informations étroitement réglementées par le gouvernement fédéral.

Bien que les informations présentées dans les allégations santé générales doivent être véridiques et ne pas porter à confusion, les consommateurs ne devraient pas se fier uniquement à ces allégations pour faire des choix alimentaires éclairés.

Diapositive 20 :

Bien manger avec le Guide alimentaire canadien

www.santecanada.gc.ca/guidealimentaire

Commentaires du présentateur :

Maintenant que nous avons compris comment l'information nutritionnelle présentée sur les étiquettes des aliments peut nous aider à faire des choix alimentaires éclairés, examinons comment cette information est reliée au Guide alimentaire canadien.

Le Guide alimentaire canadien vous aide, vous et votre famille, à connaître la quantité d'aliments dont vous avez besoin, les types d'aliments qui sont les meilleurs pour vous et à comprendre l'importance d'inclure l'activité physique au quotidien. Il donne des informations détaillées sur les types et quantités d'aliments à choisir dans chacun des quatre groupes alimentaires selon votre âge et votre sexe.

Le Guide alimentaire canadien recommande aussi de vous servir de l'étiquetage nutritionnel qui peut vous aider à faire des choix éclairés.

Les quelques diapositives qui suivent vous démontreront comment vous servir de l'étiquetage nutritionnel pour suivre les recommandations du Guide alimentaire canadien.

Diapositive 21 :

Légumes et fruits

Messages du Guide alimentaire canadien

  • Mangez au moins un légume vert foncé et un légume orangé chaque jour.
  • Choisissez des légumes et des fruits préparés avec peu ou pas de matières grasses, sucre ou sel.
  • Consommez des légumes et des fruits de préférence aux jus.

Jus de légumes faible en sodium

Valeur nutritive

5% VQ ou moins, c'est peu

Commentaires du présentateur :

L'étiquetage nutritionnel est un outil qui permet de favoriser une saine alimentation.

Le Guide alimentaire canadien encourage la consommation de légumes et de fruits.

On ne retrouve pas de tableau de la valeur nutritive sur les légumes et fruits frais parce que ces aliments sont exemptés en vertu du règlement sur l'étiquetage nutritionnel.

Le tableau de la valeur nutritive apparaît sur les Légumes et fruits en conserve ou surgelés et autres types de produits préemballés. Cela peut vous aider à suivre les recommandations du Guide alimentaire canadien, comme par exemple choisir des légumes et des fruits préparés avec peu ou pas de matières grasses, de sucre ou de sel. Ainsi, comme le démontre le tableau de la valeur nutritive de cette diapositive, un jus de légume faible en sodium procure 5% de la valeur quotidienne de sodium. Souvenez-vous: 5 % VQ ou moins c'est peu.

Diapositive 22 :

Produits céréaliers

Messages du Guide alimentaire canadien

  • Consommez au moins la moitié de vos portions de produits céréaliers sous forme de grains entiers.
  • Choisissez des produits céréaliers plus faibles en lipides, sucre ou sel.



Craquelins

Valeur nutritive

5% VQ ou moins, c'est peu

Commentaires du présentateur :

La liste des ingrédients peut vous aider à suivre les recommandations du Guide alimentaire canadien en vous permettant d'identifier les Produits céréaliers faits de grains entiers, comme le blé entier intégral, l'orge émondée, les flocons d'avoine et le riz sauvage.

Utilisez aussi le tableau de la valeur nutritive. Il peut vous aider à choisir des produits plus faibles en lipides, en sucre ou en sel.

Diapositive 23 :

Lait et substituts

Messages du Guide alimentaire canadien

  • Buvez chaque jour du lait écrémé ou du lait 1% ou 2% M.G.
  • Choisissez des substituts du lait plus faibles en matières grasses.


Fromage

Valeur nutritive

Fromage partiellement écrémé

Valeur nutritive

15% VQ ou plus, c'est beaucoup

Commentaires du présentateur :

Pour le groupe alimentaire Lait et substituts, le Guide alimentaire canadien recommande de boire du lait écrémé ou du lait à 1% ou à 2% de matières grasses (ou des boissons de soya enrichies) chaque jour et de choisir des substituts du lait plus faibles en matières grasses.

Comme vous pouvez le constater dans cet exemple, le pourcentage de la valeur quotidienne dans le tableau de la valeur nutritive peut vous aider à comparer les produits et choisir des substituts du lait plus faibles en matières grasses.

Informations supplémentaires à l'intention du présentateur :
Des intervalles sont prévus au niveau des portions étant donné que des aliments de même type peuvent avoir une taille et un poids différents. Ainsi, la quantité de référence au niveau du fromage est de 30 g, et on prévoit un intervalle de 15 à 60 grammes au niveau de la portion pour tenir compte de la grosseur et de la densité des différents types de fromage vendus au détail. Cela évite l'utilisation de fractions irréalistes (p. ex. une portion de 1,3 tranche de fromage).

Diapositive 24 :

Viandes et substituts

Messages du Guide alimentaire canadien

  • Consommez souvent des substituts de la viande comme des légumineuses ou du tofu.
  • Consommez au moins deux portions du Guide alimentaire de poisson chaque semaine.
  • Choisissez des viandes maigres et des substituts préparés avec peu ou pas de matières grasses ou sel.


Thon

Valeur nutritive 

5% VQ ou moins, c'est peu





Commentaires du présentateur :

Cette diapositive présente les messages du Guide alimentaire canadien en ce qui concerne le groupe alimentaire des Viandes et substituts.

Vous pouvez vous servir du pourcentage de la valeur quotidienne pour choisir des viandes maigres et des substituts préparés avec peu ou pas de matières grasses ou de sel.

Diapositive 25 :

Huiles et autres matières grasses

Messages du Guide alimentaire canadien

  • Consommez une petite quantité, de 30 à 45 mL (2 à 3 c. à table) de lipides insaturés chaque jour.
  • Utilisez des huiles végétales comme les huiles de canola, d'olive ou de soya.
  • Choisissez des margarines molles faibles en lipides saturés et trans.


Margarine non hydrogénée

Valeur nutritive

5% VQ ou moins, c'est peu


Commentaires du présentateur :

Il est important de surveiller les types et quantités de lipides que vous consommez. Il faut limiter la consommation de certains types de lipides, comme les lipides saturés et trans, parce que ceux-ci peuvent augmenter le risque de maladies du coeur. Pour diminuer ce risque, il faut remplacer les lipides saturés et trans par des lipides insaturés.

Consommez chaque jour une petite quantité (2 à 3 c. à table ou 30 à 45 mL) de lipides insaturés. Il ne faut pas consommer trop de ce type de lipides, même s'il s'agit de « bons lipides », car cela pourrait entraîner un excès de calories et un gain de poids qui augmenteraient votre risque d'obésité, de diabète de type 2, de maladies du cour et de certains types de cancer. Consommez les lipides insaturés en petites quantités.

Comme on peut le constater, le % de la valeur quotidienne pour les lipides saturés et trans est de 5% dans ce tableau de la valeur nutritive. Rappelez-vous, 5% VQ c'est peu.

Diapositive 26 :

Le Guide alimentaire canadien recommande:
Consultez les étiquettes

  • Comparez les tableaux de la valeur nutritive sur les étiquettes des aliments pour choisir des produits qui contiennent moins de lipides, de lipides saturés et trans, de sucre et de sodium.
  • Les quantités de calories et d'éléments nutritifs correspondent à la quantité d'aliment indiquée en haut du tableau de la valeur nutritive.
Valeur nutritive

Commentaires du présentateur :

Servez-vous du tableau de la valeur nutritive sur les étiquettes des aliments afin de limiter la consommation d'aliments et de boissons riches en calories, en lipides, en sucre ou en sel (sodium), comme le recommande le Guide alimentaire canadien.

Rappelez-vous que les quantités de calories et d'éléments nutritifs correspondent à la quantité d'aliment indiquée en haut du tableau de la valeur nutritive. Comparez cette quantité à celle que vous consommez.

Diapositive 27 :

Sommaire de l'étiquetage nutritionnel

  • √ Consultez le tableau de la valeur nutritive, la liste des ingrédients, les allégations nutritionnelles et les allégations santé pour faire des choix éclairés.
  • √ La valeur nutritive correspond à une quantité déterminée d'aliment. Comparez cette quantité à celle que vous consommez.
  • √ Utilisez le % VQ pour vérifier si un aliment contient peu ou beaucoup d'un nutriment.
    Rappelez-vous:
  • 5% VQ ou moins c'est peu, 15% VQ ou plus c'est beaucoup

Commentaires du présentateur :

Pour conclure la présentation, rappelez-vous de ces trois points pour utiliser l'information nutritionnelle :

  • Consultez le tableau de la valeur nutritive, la liste des ingrédients, les allégations nutritionnelles et les allégations santé pour faire des choix éclairés.
  • La valeur nutritive correspond à une quantité déterminée d'aliment. Comparez cette quantité à celle que vous consommez.
  • Utilisez le pourcentage de la valeur quotidienne pour vérifier si un aliment contient peu ou beaucoup d'un nutriment.
    Rappelez-vous: 5% VQ ou moins c'est peu, 15% VQ ou plus c'est beaucoup.

Diapositive 28 :

Servez-vous des informations sur l'étiquetage des aliments pour faire de meilleurs choix.

Pour vous renseigner davantage, visitez :
www.santecanada.gc.ca/etiquetagenutritionnel

Commentaires du présentateur :

Vous pouvez vous servir des informations fournies dans le tableau de la valeur nutritive, la liste des ingrédients, les allégations nutritionnelles et les allégations santé qui apparaissent sur les étiquettes des aliments pour comparer les produits et faire des choix santé pour vous et votre famille. Bien manger et être actif sont des étapes vers une meilleure santé et un poids santé.

Pour plus d'information, consultez le site Web de Santé Canada.

Merci.