Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Aliments et nutrition

Lignes directrices pour la classification du poids chez les adultes

Questions et réponses à l'intention du public

Les Lignes directrices canadiennes pour la classification du poids chez les adultes sont un nouvel instrument destiné aux professionnels de la santé et aux chercheurs canadiens.

La section Questions et Réponses (Q et R) présentée plus bas fournit des renseignements additionnels sur la classification du poids. Elle fournit aussi des réponses à des questions relatives au poids et à la santé.

Questions:

  1. En quoi consiste le système canadien de classification du poids?
  2. Qu'entend-on par l'indice de masse corporelle (IMC)?
  3. Comment faut-il interpréter un IMC élevé ou un faible IMC?
  4. Quelle est l'importance du tour de taille?
  5. Le système de classification du poids comporte-t-il des limites?
  6. Quels facteurs autres que le poids peuvent influencer le risque de développer des problèmes de santé?
  7. Quels sont les risques pour la santé chez une personne qui a un IMC et un tour de taille normaux mais qui a de mauvaises habitudes alimentaires?
  8. Quels sont les risques chez une personne qui a un « excès de poids » mais qui s'alimente bien et qui est physiquement actifs?
  9. Compte tenu de mon IMC et de mon tour de taille, je présente un risque accru de développer des problèmes de santé. Où puis-je obtenir des renseignements additionnels sur la relation entre le poids corporel et les risques pour la santé?
  10. Je m'inquiète du poids de ma fille de 25 ans. J'ai l'impression qu'il est insuffisant. Cependant, selon les lignes directrices pour la classification du poids, elle a un « poids normal ».
  11. Peut-on utiliser le système de classification du poids chez les enfants?

Réponses:

Q1 : En quoi consiste le système canadien de classification du poids?

R : Le système canadien de classification du poids utilise l'indice de masse corporelle (IMC) et le tour de taille pour évaluer le risque de développer des problèmes de santé associés à un excès de poids ou à un poids insuffisant.

Ce système vise les adultes âgés de 18 ans et plus, à l'exclusion des femmes enceintes et des femmes qui allaitent.

Q2 : Qu'entend-on par l'indice de masse corporelle (IMC)?

R : L'IMC est un rapport poids / taille.

Des études effectuées auprès de groupes importants ont démontré que l'IMC peut être divisé en intervalles associés au risque pour la santé. Le système canadien de classification du poids comporte quatre catégories correspondant aux divers intervalles de l'IMC, à savoir :

  • poids insuffisant (IMC inférieur à 18,5)
  • poids normal (IMC entre 18,5 et 24,9)
  • excès de poids (IMC entre 25 et 29,9)
  • obésité (IMC de 30 et plus).

Pour calculer votre IMC et connaître le niveau de risque qui lui est associé, consultez le nomogramme de l'indice de masse corporelle.

Vous pouvez aussi calculer votre IMC à l'aide de la formule suivante :

IMC = poids en kilogrammes
(taille en mètres)2

Q3 : Comment faut-il interpréter un IMC élevé ou un faible IMC?

R : La plupart des adultes qui ont un IMC élevé (c.-à-d. qui ont un excès de poids ou sont obèses) ont un pourcentage élevé de graisse corporelle. Un excès de masse adipeuse est associé à un risque accru de problèmes de santé, tels que le diabète, les maladies du coeur, l'hypertension, les maladies de la vésicule biliaire et certains types de cancer.

Un faible IMC (c.-à-d. un poids insuffisant) est associé à des problèmes de santé tels que l'ostéoporose, la malnutrition et certains troubles alimentaires.

Le risque de développer des problèmes de santé reliés au poids augmente à mesure que l'IMC s'éloigne de la catégorie de « poids normal ». Il est important de souligner qu'une perte de poids ou un gain de poids soudains ou considérables peuvent aussi indiquer un risque pour la santé, même lorsque la personne demeure dans la catégorie de « poids normal » de l'IMC.

Q4 : Quelle est l'importance du tour de taille?

R : Le tour de taille est un indicateur de l'adiposité abdominale. Un excès de graisse autour de la taille et dans la partie supérieure du corps (qu'on appelle aussi la forme « pomme ») est associé à un plus grand risque pour la santé qu'un excès de graisse situé dans la région des hanches et des cuisses (qu'on appelle aussi la forme « poire »).

Un tour de taille égal ou supérieur à 102 cm (40 po) chez les hommes, ou à 88 cm (35 po) chez les femmes, est associé à un risque accru de développer des problème de santé tels que le diabète, les maladies du coeur et l'hypertension. Étant donné que ces seuils ne sont qu'approximatifs, un tour de taille légèrement inférieur à ces valeurs devrait aussi être pris au sérieux.

En général, le risque de développer des problèmes de santé augmente à mesure que le tour de taille dépasse les seuils indiqués plus haut. Un tour de taille élevé comporte des risques, même lorsque l'IMC se situe dans l'intervalle de « poids normal ».

Q5 : Le système de classification du poids comporte-t-il des limites?

R : Le système de classification peut sous-estimer ou surestimer les risques pour la santé chez certains adultes, en particulier chez les adultes qui ont une forte musculature, ceux qui sont naturellement très minces, les jeunes adultes qui n'ont pas achevé leur croissance et les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les adultes qui ont une forte musculature, comme les athlètes, peuvent avoir un faible pourcentage de graisse corporelle tout en ayant un importante quantité de tissus musculaires. L'IMC peut alors se situer dans l'intervalle de « l'excès de poids », ce qui pourrait surestimer le risque de développer des problèmes de santé.

Dans le cas des personnes qui sont naturellement très minces et des jeunes adultes qui n'ont pas achevé leur croissance, un IMC légèrement au-dessous de l'intervalle de « poids normal » n'indique pas nécessairement un risque accru pour la santé.

Dans le cas des personnes âgées de plus de 65 ans, des recherches additionnelles s'imposent pour vérifier si les seuils de l'intervalle de « poids normal » pourraient être différents de ceux fixés pour les adultes plus jeunes.

Il est également important de souligner que l'IMC et le tour de taille ne représentent qu'une partie de l'évaluation du risque. Il faut aussi tenir compte d'autres facteurs pour pouvoir préciser le risque pour la santé.

Q6 : Quels facteurs autres que le poids peuvent influencer le risque de développer des problèmes de santé?

R : L'âge, les prédispositions génétiques, la présence ou l'absence d'autres problèmes de santé tels que le diabète, une lipidémie élevée, l'hypertension et un taux élevé de glucose sanguin influencent aussi le développement des maladies associées à un excès de poids. Des facteurs de risque, tels que de mauvaises habitudes alimentaires, l'inactivité physique et le tabagisme peuvent aussi jouer un rôle dans le développement de maladies associées autant à un excès de pois qu'à un poids insuffisant.

Consultez un professionnel des soins de santé pour une évaluation plus globale du risque pour la santé qui est relié à votre poids. Il est important de discuter avec un professionnel de la santé des répercussions possibles de votre IMC et de votre tour de taille sur votre santé.

Q7 : Quels sont les risques pour la santé chez une personne qui a un IMC et un tour de taille normaux mais qui a de mauvaises habitudes alimentaires?

R : Le fait de conserver un « poids normal » n'est qu'une des composantes d'une bonne santé. Toutefois, de mauvaises habitudes alimentaires, un faible niveau d'activité physique et le tabagisme font augmenter le risque de problèmes de santé, même chez les personnes qui se situent dans l'intervalle de « poids normal ».

Q8 : Quels sont les risques chez une personne qui a un « excès de poids » mais qui s'alimente bien et qui est physiquement actifs?

R : Bien que le fait d'avoir un excès de poids représente un certain risque pour la santé, des recherches laissent supposer que la pratique régulière de l'activité physique pourrait réduire le risque de plusieurs problèmes de santé. De la même façon, il a été démontré qu'une saine alimentation réduisait une partie des risques associés à un excès de poids.

Il est important de souligner que le système de classification du poids n'est que l'un des instruments qui permettent d'évaluer les risques pour la santé chez un individu.

Q9 : Compte tenu de mon IMC et de mon tour de taille, je présente un risque accru de développer des problèmes de santé. Où puis-je obtenir des renseignements additionnels sur la relation entre le poids corporel et les risques pour la santé?

R : Si votre poids vous préoccupe, consultez un médecin ou un professionnel de la santé pour obtenir une évaluation plus globale de votre cas personnel et de vos facteurs de risque. Vous pouvez aussi vous adresser à votre service de santé publique ou à votre centre local de santé communautaire pour obtenir des informations ou des ressources supplémentaires. Consultez les pages bleues de votre annuaire téléphonique pour trouver les coordonnées de ces organismes.

Santé Canada élabore et fait la promotion de lignes directrices relatives à la saine alimentation et à l'activité physique. Parmi ces lignes directrices, mentionnons le Guide alimentaire canadien pour manger sainement et les Le lien suivant vous amènera à un autre site Web Conseils pour être actif (pour les enfants, les jeunes et les aînés). Ces instruments peuvent vous aider à choisir des aliments sains et à intégrer l'activité physique à votre vie quotidienne. On les retrouve à l'adresse suivante : Aliments et nutrition et Santé Canada.

Q10 : Je m'inquiète du poids de ma fille de 25 ans. J'ai l'impression qu'il est insuffisant. Cependant, selon les lignes directrices pour la classification du poids, elle a un « poids normal ».

R : En général, les adultes canadiens dont l'indice de masse corporelle (IMC) se situe dans la catégorie « poids normal » sont ceux qui courent le moins de risques de se retrouver avec des problèmes de santé associés au poids. Il est toutefois important de se rappeler que l'IMC n'est qu'un outil pour mesurer la masse corporelle à un moment donné. Une variation importante de poids, que ce soit une prise ou une perte de poids, peut comporter des risques même si la personne demeure dans la même catégorie d'IMC. L'utilisation de méthodes malsaines, comme la privation alimentaire pour maintenir son poids, peut également accroître les risques que courent une personne d'avoir des problèmes de santé, même lorsque la personne demeure dans la catégorie de « poids normal ».

Pour obtenir une évaluation complète de votre situation personnelle et de vos facteurs de risques, notamment de votre histoire de poids (c'est-à-dire les gains et les pertes de poids), consultez un professionnel de la santé. Vous pouvez également communiquer avec votre service de santé local ou votre centre de santé communautaire pour en apprendre davantage sur les services offerts dans votre communauté.

Q11 : Peut-on utiliser le système de classification du poids chez les enfants?

R : Les Lignes directrices canadiennes pour la classification du poids chez les adultes 2003 sont valables uniquement pour les Canadiens âgés de 18 ans ou plus. Santé Canada ne dispose actuellement d'aucune ligne directrice pour la classification du poids chez les jeunes de moins de 18 ans; il n'existe pas non plus de normes canadiennes pour surveiller la croissance chez les enfants. Cependant, Les diététistes du Canada ont publié une déclaration conjointe sur la surveillance de la croissance, en collaboration avec la Société canadienne de pédiatrie, le Collège des médecins de famille du Canada et l'Association canadienne des infirmières et infirmiers en santé communautaire. Cette déclaration conjointe recommande l'utilisation des graphiques des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis pour surveiller la croissance des enfants (de façon individuelle).

Pour obtenir de plus amples renseignements sur cette déclaration, visitez le site Web de Le lien suivant vous amènera à un autre site Web l'association Les diététistes du Canada.

Au niveau de la population (taux de prévalence), on recommande actuellement de consulter les graphiques établis par Cole et ses collaborateurs; la référence de l'article est la suivante :

COLE Tim J., Mary C. BELLIZZI, Katherine M. FLEGAL et William H. DIETZ, « Establishing a standard definition for child overweight and obesity worldwide: international survey », British Medical Journal, 2000, vol. 320, p. 1240-1243.

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada (2000). Tous droits reservés.
Cat. H49-179/2003-2F-IN
ISBN 0-662-88822-7