Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Nous révisons le guide alimentaire du Canada. Participez à la consultation (le lien sera ouvert dans une nouvelle fenêtre) et aidez à réviser le Guide alimentaire canadien.
Aliments et nutrition

Foire aux questions sur l'eau embouteillée

L'eau embouteillée est un sujet d'intérêt majeur pour les Canadiens et les Canadiennes. Dans cette section, vous trouverez des réponses à des questions fréquemment posées au sujet de la qualité de l'eau embouteillée vendue au Canada.

  1. Qu'est-ce que l'eau embouteillée?
  2. Comment l'eau embouteillée est-elle réglementée au Canada?
  3. Qui est responsable de la réglementation de l'eau embouteillée?
  4. Qui vérifie l'eau embouteillée?
  5. L'eau embouteillée est-elle réglementée différemment de l'eau du robinet?
  6. Les exigences pour l'eau embouteillée importée sont-elles les mêmes que celles pour l'eau embouteillée produite au Canada?
  7. Un permis est-il requis pour commencer la vente de l'eau embouteillée?
  8. Quels sont les types d'eau embouteillée?
  9. Pourquoi l'ozone est-il ajouté à l'eau de source ou à l'eau minérale?
  10. L'eau embouteillée pourrait-elle provenir de l'eau de robinet municipale?
  11. Quels types de renseignements doivent figurer sur l'étiquette de l'eau embouteillée?
  12. Comment puis-je déterminer la source de l'eau utilisée pour une eau embouteillée?
  13. L'eau embouteillée vendue au Canada est-elle sûre?
  14. L'eau embouteillée contient-elle des bactéries?
  15. L'eau embouteillée peut-elle être cause de maladie?
  16. L'eau embouteillée est-elle plus sûre que l'eau de robinet?
  17. Que devrais-je considérer avant d'acheter de l'eau embouteillée?
  18. Quels types d'eau recommandez-vous?
  19. Comment l'eau embouteillée doit-elle être entreposée?
  20. Est-ce que je pourrais entreposer et utiliser de l'eau embouteillée en cas d'urgence?
  21. Comment dois-je préparer l'eau pour le stockage en cas d'urgence?
  22. Que puis-je faire pour garantir la consommation sûre de l'eau embouteillée?
  23. Santé Canada réglemente-t-il les bouteilles de plastique utilisées pour la vente de l'eau?
  24. Est-ce vrai que le plastique utilisé dans les bouteilles de plastique peut libérer du bisphénol A dans l'eau?
  25. Est-il sécuritaire de réutiliser les bouteilles employées pour la vente de l'eau en les remplissant avec de l'eau du robinet?
  26. La congélation de l'eau embouteillée provoque-t-elle la libération dans l'eau de substances chimiques toxiques contenues dans la bouteille de plastique?
  27. Comment devrait-on nettoyer la fontaine réfrigérante?
  28. Où puis-je trouver d'autres renseignements?

1. Qu'est-ce que l'eau embouteillée?

L'eau embouteillée est de l'eau qui a été emballée dans des contenants scellés pour la consommation humaine. Il peut s'agir d'eau provenant de diverses sources, incluant des sources, des aquifères ou des réseaux municipaux, qui peut être traitée pour la rendre propre à la consommation humaine.

2. Comment l'eau embouteillée est-elle réglementée au Canada?

Au Canada, l'eau embouteillée est réglementée en tant qu'aliment et, par conséquent, elle doit satisfaire aux exigences de la Loi sur les aliments et drogues. L'article 4 de la Loi interdit la vente d'aliments qui contiennent des substances toxiques ou délétères et l'article 5(1) de la Loi interdit l'étiquetage, l'emballage, le traitement, la préparation, la vente d'un aliment ou de faire la publicité au sujet de cet aliment d'une manière qui est mensongère ou trompeuse pour les consommateurs quant à la nature, à la valeur, à la quantité, à la composition, au mérite, à la composition ou à la sûreté du produit.

Des règlements spécifiques ont été établis pour l'eau embouteillée au Titre 12 de la Partie B du Règlement sur les aliments et drogues. Le règlement fournit des définitions pour les différents types d'eau embouteillée et précise les normes microbiologiques, les traitements acceptables et les normes d'étiquetage de ces produits.

En plus de la Loi sur les aliments et drogues et de son Règlement, la Direction générale des produits de santé et des aliments émet aussi des lignes directrices pour l'eau embouteillée et autres produits. Ces lignes directrices sont publiées dans les « Normes et lignes directrices de la direction générale des produits de santé et des aliments (DGPSA) sur l'innocuité microbiologique des aliments - sommaire explicatif » publiées dans le Compendium de méthodes. Suite à des sondages microbiologiques réalisés au Canada, la Direction générale des produits de santé et des aliments a établi des lignes directrices pour deux bactéries additionnelles (autres que celles dans le Règlement) : Pseudomonas aeruginosa et Aeromonas hydrophila. Ces bactéries sont des indicateurs de mauvaises « Bonnes pratiques de fabrication ». L'Agence canadienne d'inspection des aliments et d'autres intervenants en santé publique pourraient effectuer des tests pour détecter ces bactéries lorsque le fabricant ne satisfait pas aux normes et/ou qu'il a été impliqué dans des éclosions de maladies d'origine alimentaire.

Les normes de qualité microbiologique se fondent sur des données recueillies dans le cadre de sondages effectués partout au Canada sur ces produits, des examens des données internationales et en consultation avec des associations d'eau embouteillée, des experts scientifiques et autres clients oeuvrant au sein de cette industrie. En se fondant sur ces consultations, Santé Canada a décidé d'harmoniser les normes microbiologiques avec les normes internationales.

La Le lien suivant vous amènera à un autre site Web Loi sur les aliments et drogues et son Règlement sont disponibles sur le site Web du ministère de la Justice.

3. Qui est responsable de la réglementation de l'eau embouteillée?

Santé Canada et l'Agence canadienne d'inspection des aliments se partagent la responsabilité fédérale de la réglementation de l'eau embouteillée vendue au Canada. Santé Canada établit les normes de santé et de sécurité pour l'eau embouteillée et élabore des politiques d'étiquetage en matière de santé et de nutrition. L'Agence canadienne d'inspection des aliments élabore des normes visant l'emballage, l'étiquetage et la publicité relatives à ces produits et gère toutes les fonctions d'inspection et d'application.

Les lois fédérales établissent des normes nationales strictes pour l'eau embouteillée. En plus de ces lois fédérales, les provinces et les territoires sont libres d'établir des exigences supplémentaires dans leurs propres compétences.

4. Qui vérifie l'eau embouteillée?

Dans le cadre de son rôle d'application, l'Agence canadienne d'inspection des aliments peut inspecter des produits d'eau embouteillée, les étiquettes et les établissements (transport, équipement etc.,) participant à la vente, à la fabrication et à la distribution de l'eau embouteillée. De plus, certains ministères et agences des provinces et des municipalités peuvent inspecter l'eau embouteillée.

5. L'eau embouteillée est-elle réglementée différemment de l'eau du robinet?

Oui. Même si l'eau embouteillée est réglementée par le gouvernement fédéral en tant qu'aliment (voir la question 2), l'eau du robinet qui est distribuée par les municipalités est réglementée par la province ou le territoire approprié. Cependant, Santé Canada participe à l'élaboration des Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada. Ces recommandations sont mises au point par le Comité fédéral-provincial-territorial sur l'eau potable qui comprend des membres des provinces, des territoires et de la Direction générale de la santé environnementale et de la sécurité des consommateurs de Santé Canada. Elles comprennent des recommandations pour les contaminants microbiologiques, chimiques, physiques et radiologiques. Les recommandations établissent, pour chaque contaminant, la concentration maximale acceptable de la substance qui peut être permise dans l'eau destinée à la consommation. Ces recommandations sont utilisées par les provinces et les territoires comme fondements de leurs propres normes d'eau potable.

De plus amples renseignements sur les Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada.

6. Les exigences pour l'eau embouteillée importée sont-elles les mêmes que celles pour l'eau embouteillée produite au Canada?

Oui. Tous les types d'eau embouteillée vendus au Canada doivent respecter la Loi sur les aliments et drogues et son Règlement.

7. Un permis est-il requis pour commencer la vente de l'eau embouteillée?

La Loi sur les aliments et drogues et son Règlement n'exigent pas que les exploitants d'eau embouteillée possèdent un permis pour commencer l'embouteillage commercial de l'eau. Cependant, les provinces et les territoires peuvent posséder des règlements, des lignes directrices et des politiques qui s'appliquent à l'embouteillage de l'eau. Il est recommandé que les autorités provinciales et municipales soient contactées concernant les normes et les exigences de permis visant l'embouteillage de l'eau.

8. Quels sont les types d'eau embouteillée?

Il y a actuellement deux catégories d'eau embouteillée définies dans le Règlement sur les aliments et drogues. La première, l'eau de source ou l'eau minérale, est de l'eau embouteillée qui provient d'une source souterraine qui ne fait pas partie d'un réseau de distribution publique et qui est propre à la consommation humaine à son point d'origine. L'eau minérale contient généralement une proportion plus grande de sels minéraux que l'eau de source. L'eau de source ou l'eau minérale peut ne pas être soumise à un traitement qui modifierait la composition originale de l'eau. Elle peut être traitée par l'ajout de dioxyde de carbone pour l'effervescence, d'ozone pour la désinfection durant le processus d'embouteillage et de fluorure pour la prévention de la carie dentaire.

L'eau embouteillée qui n'est pas étiquetée comme de l'eau de source ou minérale peut provenir de n'importe quelle source et peut être traitée pour la rendre propre à la consommation humaine ou pour modifier sa composition originale. L'étiquette de cette eau embouteillée doit montrer qu'elle a été traitée. Lorsque l'eau a été traitée par distillation, elle doit être étiquetée « eau distillée ». Si le dioxyde de carbone a été ajouté pour la rendre effervescente, l'étiquette doit identifier le produit comme de l'« eau gazéifiée ». Lorsque l'eau a été traitée par une méthode autre que la distillation, pour réduire son contenu de minéraux à moins de 10 parties par million, le produit doit être identifié comme de l'« eau déminéralisée ».

9. Pourquoi l'ozone est-il ajouté à l'eau de source ou à l'eau minérale?

L'ozone peut être ajouté à l'eau de source ou à l'eau minérale au cours du processus d'embouteillage comme désinfectant qui inhibe la croissance des organismes pathogènes. L'ozone est aussi efficace pour l'enlèvement des odeurs et des goûts mauvais parce qu'il se décompose en oxygène, ce qui améliore le goût et autres qualités.

10. L'eau embouteillée pourrait-elle provenir de l'eau de robinet municipale?

Oui, sauf pour l'eau minérale ou l'eau de source. Il se peut que l'eau embouteillée soit simplement de l'eau du robinet qui a fait l'objet d'un procédé visant à réduire la quantité de minéraux et à éliminer les produits chimiques, notamment le chlore.

11. Quels types de renseignements doivent figurer sur l'étiquette de l'eau embouteillée?

L'eau embouteillée doit comporter les données de base suivantes sur l'étiquette :

  • nom commun,
  • quantité nette,
  • nom et adresse de l'entreprise responsable,
  • liste d'ingrédients si elle comporte plus d'un ingrédient,
  • données sur la nutrition,
  • teneur en ions fluorure.

Les renseignements additionnels suivants doivent figurer sur l'étiquette de l'eau de source et de l'eau minérale :

  • contenu de sels minéraux dissous,
  • énoncé indiquant si l'ozone ou le fluorure a été ajouté,
  • énoncé concernant l'emplacement géographique de la source souterraine de l'eau.

L'étiquette de l'eau embouteillée, autre que l'eau de source ou l'eau minérale, doit aussi inclure une description de tout traitement subit par l'eau.

Pour de plus amples renseignements sur l'étiquetage de l'eau embouteillée et d'autres aliments, veuillez consulter le Le lien suivant vous amènera à un autre site Web Guide d'étiquetage et de publicité sur les aliments de l'Agence canadienne d'inspection des aliments.

12. Comment puis-je déterminer la source de l'eau utilisée pour une eau embouteillée?

Dans le cas d'une eau de source ou d'une eau minérale, l'étiquette doit fournir des renseignements concernant l'emplacement géographique de la source souterraine de l'eau. Il n'y a actuellement aucune exigence réglementaire pour la déclaration de la provenance de l'eau utilisée pour la production d'autres types d'eau embouteillée. Cependant, les consommateurs peuvent communiquer avec le fabricant de l'eau embouteillée pour obtenir des renseignements détaillés sur la provenance.

13. L'eau embouteillée vendue au Canada est-elle sûre?

L'eau embouteillée possède un excellent dossier de sécurité au Canada. À notre connaissance, la consommation d'eau embouteillée au Canada n'a provoqué l'éclosion d'aucune maladie d'origine hydrique.

Santé Canada est confiant que les règlements actuels régissant l'eau embouteillée, ainsi que les dispositions générales de la Loi sur les aliments et drogues, sont adéquats pour garantir l'innocuité des produits d'eau embouteillée au Canada. Néanmoins, Santé Canada examine actuellement ces règlements pour mettre à jour les exigences en vue d'intégrer de nouvelles connaissances scientifiques, de les harmoniser avec les normes d'autres gouvernements et des agences internationales et de mettre à jour le Règlement pour qu'il corresponde aux Recommandations pour la qualité de l'eau potable au Canada.

14. L'eau embouteillée contient-elle des bactéries?

Oui, c'est possible. Dans la plupart des cas, on trouve des bactéries dans l'eau potable embouteillée. Celle-ci est généralement traitée en vue d'éliminer les organismes pathogènes, mais elle n'est pas stérilisée. Règle générale, l'eau stérilisée est réservée à des usages pharmaceutiques, comme le nettoyage des lentilles cornéennes.

15. L'eau embouteillée peut-elle être cause de maladie?

Une eau embouteillée pourrait potentiellement être cause de maladie si l'eau utilisée pour sa production n'a pas été traitée ou a reçu un traitement inadéquat pour l'élimination des organismes pathogènes qui s'y trouvaient. Ce risque serait aussi présent si la même eau était utilisée dans un réseau de distribution publique pour l'eau potable du robinet. Un fabricant qui produit de l'eau embouteillée à partir d'une source inadéquatement traitée contreviendrait à la Loi sur les aliments et drogues.

16. L'eau embouteillée est-elle plus sûre que l'eau de robinet?

Les normes de qualité de l'eau embouteillée et de l'eau potable sont semblables. L'eau embouteillée et l'eau de robinet de provenance municipale qui respectent ou dépassent les normes de santé et de sécurité sont toutes deux considérées sûres.

17. Que devrais-je considérer avant d'acheter de l'eau embouteillée?

Il ne faut pas seulement se fier à une étiquette attrayante pour choisir une bouteille d'eau. Il faut examiner la bouteille et l'étiquette pour trouver la date ou le code de fabrication, la composition chimique, les traitements utilisés, les coordonnées de l'entreprise et l'emplacement ou le type de la source d'eau.

Lorsque vous voyagez et que vous n'êtes pas certain de la source ou de la qualité d'une eau embouteillée, évitez l'eau embouteillée qui n'a pas été désinfectée ou gazéifiée.

N'achetez des bouteilles que si le sceau est intact. Vérifiez la clarté de l'eau et la présence de débris. Signalez tout soupçon d'altération ou de matières étrangères au gérant de magasin, à l'Agence canadienne d'inspection des aliments et/ou aux intervenants régionaux en santé publique.

Lors de l'achat de bouteilles d'eau de 18 l pour utilisation avec une fontaine réfrigérante, achetez celles avec un bouchon antigaspillage qui prévient les déversements et empêche l'air de pénétrer dans la bouteille lorsqu'elle est placée dans la fontaine.

18. Quels types d'eau recommandez-vous?

Santé Canada recommande aux personnes dont le système immunitaire a été affaibli par la maladie, une intervention chirurgicale ou une thérapie, de boire de l'eau embouteillée désinfectée d'une manière quelconque pour éliminer les bactéries pathogènes (par ex., ozonisation). Ces personnes devraient communiquer avec leur médecin pour obtenir des conseils sur les types d'eau qu'ils doivent consommer et la façon dont ils doivent traiter l'eau potable.

Tous les types d'eau embouteillée qui respectent ou dépassent les normes fédérales sont comparables du point de vue de la santé et de la sécurité du grand public. Le choix d'un consommateur en matière d'eau embouteillée dépendra probablement de ses besoins et de ses goûts.

Pour de plus amples renseignements sur le type d'eau pour les nourrissons, veuillez visiter notre site web.

19. Comment l'eau embouteillée doit-elle être entreposée?

L'eau embouteillée devrait être entreposée dans un endroit propre, frais et sec qui se trouve à l'écart des sources de lumière.

Santé Canada recommande de consommer le contenu et de réfrigérer tout restant des bouteilles d'eau une fois qu'elles ont été ouvertes. Les bouteilles d'eau de 18 l devraient être utilisées sur une fontaine réfrigérante propre en vue d'éviter la contamination. Consulter la question 27 pour savoir comment nettoyer et entretenir votre fontaine réfrégirante.

20. Est-ce que je pourrais entreposer et utiliser de l'eau embouteillée en cas d'urgence?

Oui. Vous pouvez entreposer des quantités importantes d'eau embouteillée dans votre sous-sol ou votre chambre froide en prévision de problèmes relatifs aux réseaux de distribution municipaux ou d'une situation d'urgence. L'endroit doit être propre et à l'écart de produits de nettoyage ou de substances chimiques et loin des sources de lumière. Même si les producteurs d'eau embouteillée indiquent une durée de stockage de deux ans pour l'eau embouteillée, Santé Canada suggère que vous remplaciez l'eau conservée à des fins d'urgence après un an.

21. Comment dois-je préparer l'eau pour le stockage en cas d'urgence?

Lors de la préparation de l'eau à des fins d'urgence, utilisez des bouteilles ou des contenants propres qui sont faits pour, ou destinés à la consommation d'aliments. Le contenant et le bouchon devraient être nettoyés avec de l'eau savonneuse tiède et bien rincés. Le contenant peut être ensuite rempli avec de l'eau potable propre. Visitez Le lien suivant vous amènera à un autre site Web Votre famille est-elle prête? pour obtenir des conseils sur la façon de traiter et de stocker l'eau de manière sûre.

22. Que puis-je faire pour garantir la consommation sûre de l'eau embouteillée?

Dans le cas de tous les types d'eau embouteillée jetables (sauf pour les bouteilles de 18 l) :

  • Ne remplissez pas de vieilles bouteilles.
  • Ne partagez pas les bouteilles.
  • Nettoyez le goulot ou le bouchon avant de boire ou de déverser l'eau de la bouteille.
  • Gardez la bouteille ouverte propre et préférablement réfrigérée, car l'eau, le bouchon et le revêtement du bouchon peuvent tous supporter la croissance bactérienne qui pourrait provenir de la bouche ou de l'environnement.

Dans le cas des bouteilles de 18 l utilisées avec une distributrice :

  • Nettoyez régulièrement la fontaine (voir les instructions ci-dessous).
  • Utilisez des fontaines réfrigérantes qui gardent l'eau réfrigérée. Certaines unités sont aussi dotées d'un dispositif de chauffage.
  • Utilisez des fontaines réfrigérantes qui filtrent l'air qui pénètre dans la bouteille à mesure que le niveau de l'eau baisse.

23. Santé Canada réglemente-t-il les bouteilles de plastique utilisées pour la vente de l'eau?

Oui. Les contenants de plastique utilisés pour l'eau embouteillée sont réglementés comme des matériaux d'emballage des aliments. Les fabricants doivent faire en sorte que leurs bouteilles respectent les exigences du Titre 23 du Règlement sur les aliments et drogues.

24. Est-ce vrai que le plastique utilisé dans les bouteilles de plastique peut libérer du bisphénol A dans l'eau?

La plupart des bouteilles de plastique utilisées pour la vente de l'eau embouteillée au Canada soient faites de polyéthylène téréphthalate (PET) ou de polyéthylène (PE), lesquels ne contiennent pas de bisphénol A. Les grandes bouteilles (bouteilles de 18 l) et certaines bouteilles de sport sont faites de plastique polycarbonate (PC) qui peut contenir de petites quantités de bisphénol A. Des quantités infimes de bisphénol A peuvent potentiellement entrer dans l'eau ou les aliments en raison de l'utilisation de bouteilles d'eau de plastique polycarbonate et les consommateurs peuvent être exposés à de petites quantités de bisphénol A dans leur diète normale. La Direction des aliments de Santé Canada a réalisé un examen de toutes les données disponibles sur les caractéristiques de migration et de toxicologie du bisphénol A ainsi que d'autres renseignements pertinents (p. ex., tendances d'utilisation) et a conclu que l'exposition nutritionnelle au bisphénol A provenant de l'emballage des aliments, y compris les bouteilles d'eau de plastique polycarbonate, ne présente pas un risque pour la santé des consommateurs.

25. Est-il sécuritaire de réutiliser les bouteilles employées pour la vente de l'eau en les remplissant avec de l'eau du robinet?

Santé Canada ne recommande pas la réutilisation des bouteilles à usage unique parce que la réutilisation présente un risque pathogène potentiel si le nettoyage est inadéquat. Les études sur la réutilisation des bouteilles jetables ont constaté que, selon la source de l'eau utilisée et l'hygiène générale de l'utilisateur, la croissance des bactéries dans la bouteille peut varier de négligeable à potentiellement dangereuse. Santé Canada suggère que les personnes utilisent des bouteilles à col large qui peuvent être bien lavées avec de l'eau chaude et du savon entre les utilisations.

Fréquemment, les préoccupations concernant la réutilisation des bouteilles de plastique jetables pour l'eau potable ont porté sur l'innocuité du plastique dans ces conditions. Des allégations ont été faites selon lesquelles le plastique de polyéthylène téréphthalate (PET, PETE) utilisé dans les bouteilles d'eau jetables se désintègre après plusieurs usages libérant ainsi des substances chimiques cancérigènes. Cependant, Santé Canada n'a pas observé de preuve scientifique qui suggère que la réutilisation des bouteilles PET contribuera à des taux nocifs de substances chimiques et de toxines dans l'eau. Santé Canada a aussi conclu que les taux de bisphénol A détectés dans l'eau embouteillée dans un plastique de polycarbonate ne présentent pas un danger pour la santé.

26. La congélation de l'eau embouteillée provoque-t-elle la libération dans l'eau de substances chimiques toxiques contenues dans la bouteille de plastique?

Santé Canada n'est au courant d'aucune preuve scientifique permettant de présumer que la congélation de l'eau embouteillée provoque la libération de substances chimiques toxiques issues du plastique. En réalité, toute migration éventuelle de substances chimiques issues des bouteilles de plastique devrait se révéler plus faible en condition de congélation.

27. Comment devrait-on nettoyer la fontaine réfrigérante?

Pour nettoyer votre fontaine réfrigérante :

Réservoir

Nota: Nettoyez votre fontaine réfrigérante chaque fois que vous changez la bouteille.

Débranchez le cordon d'alimentation de la prise de courant.

Enlever la bouteille vide.

Drainez l'eau du ou des réservoirs en acier inoxydable par le ou les robinets.

Préparez une solution désinfectante en ajoutant une cuillerée à table (15 ml) d'eau de Javel domestique à un gallon impérial (4,5 l) d'eau.

ou

Certaines entreprises suggèrent d'utiliser une solution composée d'une partie de vinaigre et de trois parties d'eau pour détartrer le réservoir avant de le nettoyer à l'eau de Javel. Consultez votre manuel.

Nota: D'autres solutions désinfectantes peuvent convenir. Veuillez vérifier auprès de votre fournisseur de fontaine réfrigérante ou consultez le manuel.

Versez la solution d'eau de Javel ou désinfectante dans le réservoir.

Lavez le réservoir à fond avec la solution d'eau de Javel ou désinfectante et laissez reposer pendant au moins deux minutes (pour qu'elle soit efficace) et au plus cinq minutes (pour éviter la corrosion).

Drainez la solution d'eau de Javel ou désinfectante par le ou les robinets.

Rincez le réservoir à fond avec de l'eau du robinet propre et drainez l'eau par les robinets pour éliminer toute trace de solution d'eau de Javel ou désinfectante.

Bac récepteur (situé sous les robinets) :

Soulevez le bac récepteur.

Enlevez la grille et lavez à la fois le bac et la grille avec un détergent doux.

Rincez à fond avec de l'eau du robinet propre et remettez en place sur la fontaine.

Remplacement de la bouteille :

Lavez-vous les mains avec du savon et de l'eau chaude avant de la manipuler. Si vous décidez d'utiliser des gants de protection propres (en latex, par exemple), jetez-les ou désinfectez-les après chaque utilisation et avant de les réutiliser.

Nota : Les gants de protection ne doivent jamais remplacer un bon lavage des mains et une bonne hygiène.

Essuyez le dessus et le goulot de la nouvelle bouteille avec une serviette en papier imbibée d'une solution d'eau de Javel domestique (une cuillerée à table (15 ml) d'eau de Javel, un gallon (4,5 l) d'eau). On peut aussi utiliser de l'alcool à friction, mais il faut le laisser évaporer complètement avant de placer la bouteille sur la fontaine.

Enlevez le bouchon de la nouvelle bouteille sans toucher la surface de l'ouverture pour éviter toute contamination.

Placez la nouvelle bouteille sur la fontaine

Adapté d'instructions fournies par Ken Orom, Conseil scolaire de Calgary, et, Services de santé de Calgary.

28. Où puis-je trouver d'autres renseignements?

Qualité microbiologique de l'eau embouteillée

Ms. Hélène Couture
Bureau des dangers microbiens
Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
4e étage
Centre de recherches Sir Frederick Banting
I.A. 2204A1
Ottawa (Ontario) K1A 0L2

Tél. : (613) 957-1742
Téléc. : (613) 952-6400
Courriel : helene_couture@hc-sc.gc.ca

Qualité chimique de l'eau embouteillée

Bureau d'innocuité des produits chimiques
Direction générale des produits de santé et des aliments
Santé Canada
1er étage Est
Centre de recherches Sir Frederick Banting
I.A. 2201B1
Ottawa (Ontario) K1A 0L2

Tél.: (613) 957-1700
Téléc. : (613) 990-1543
Courriel : bcs-bipc@hc-sc.gc.ca

Eau du robinet (eau potable) et systèmes de traitement de l'eau potable

Programme de la qualité de l'eau
Sécurité des milieux
Direction générale de la santé environnementale et de la sécurité des consommateurs
Santé Canada
123, rue Slater, 5e étage
I.A. 3503A
Ottawa (Ontario) K1A 0K9

Tél. : (613) 952-6750
Téléc. : (613) 952-2574
Courriel : water_eau@hc-sc.gc.ca

Étiquetage, conformité et inspection

Le lien suivant vous amènera à un autre site Web Agence canadienne d'inspection des aliments (www.inspection.gc.ca)
1-800-442-2342
ATS 1-800-465-7735

Industrie de l'eau embouteillée

Mme Elizabeth Griswold
Directrice générale
Association canadienne des eaux embouteillées
70, chemin East Beaver Creek
Bureau 203-1
Richmond Hill (Ontario) L4B 3B2

Tél. : (905) 886-6928
Téléc. : (905) 886-9531
Courriel : Griswold@cbwa.ca

Glace préemballée

M. Adam Koven
Président Association canadienne des industries de la glace
5, rue Cataraqui
C.P. 1420
Kingston (Ontario) K7L 5C6

Tél. : (613) 546-2128
Téléc. : (613) 546-0333

Eau potable municipale

M. T. Duncan Ellison
Directeur général
Association canadienne des eaux potables et usées
Bureau 11, 1010, rue Polytek
Ottawa (Ontario) K1J 9H9

Tél. : (613) 747-0524
Téléc. : (613) 747-0523
Courriel : admin@cwwa.ca