Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Préoccupations liées à la santé

L'iodure de potassium

L'iodure de potassium peut être utilisé pour protéger la glande thyroïde contre l'iode radioactif rejeté dans l'air lors d'une urgence radiologique. Cette glande est la seule partie de l'organisme sur laquelle l'iodure de potassium a un effet. Il ne protège pas contre des substances radioactives autres que l'iode radioactif.

Sur cette page

Q : Pourquoi est-il utilisé? Comment fonctionne-t-il?

R : La glande thyroïde absorbera tous les types d'iode présents dans le système sanguin, qu'il soit radioactif ou non radioactif (iode stable). Il est possible de prévenir l'absorption de l'iode radioactif en prenant de l'iodure de potassium dans les moments suivant le rejet de cette substance radioactive dans l'air. Comme la glande thyroïde absorbe rapidement tout type d'iode présent dans le système sanguin, la prise d'iodure de potassium permet de saturer cette glande afin qu'il n'y ait plus de place pour l'iode radioactif, qui sera excrété sans danger dans l'urine.

Q : Quand et comment doit-il être utilisé?

R : L'efficacité de l'iodure de potassium est plus grande lorsqu'il est pris environ 30 minutes avant ou peu après l'exposition. Il ne devrait être utilisé que lorsque les responsables de la santé publique le recommandent. Ce ne sont pas toutes les urgences radiologiques qui mettent en cause l'iode radioactif, et la prise d'iodure de potassium n'est requise que lorsque l'iode radioactif est présent en quantités importantes.

Comme la centrale nucléaire endommagée au Japon ne devrait pas présenter de risques pour les résidents de la Colombie Britannique ou du reste du Canada, Santé Canada ne recommande pas aux Canadiens de prendre de l'iodure de potassium. Comme c'est le cas de nombreux médicaments, les doses varient selon l'âge et l'iodure de potassium peut provoquer des réactions indésirables chez certaines personnes, qui pourraient nécessiter une attention médicale.

Il est déconseillé de prendre de l'iodure de potassium sans recommandation claire de la part des autorités de santé publiques.

Q : Quelles mesures les Canadiens doivent-ils prendre pour se protéger contre l'exposition aux radiations émanant des centrales nucléaires endommagées au Japon?

R : Étant donné que la centrale nucléaire endommagée au Japon ne devrait pas présenter de risque pour les résidents de la Colombie-Britannique ou le reste du Canada, Santé Canada conseille à la population de ne prendre aucune mesure particulière pour se protéger à la suite de cette urgence radiologique, comme l'achat ou la consommation d'iodure de potassium. Comme pour de nombreux médicaments, les doses d'iodure de potassium varient selon l'âge des personnes, et une petite portion de la population pourrait ressentir des effets indésirables en le prenant et avoir besoin d'une attention médicale.

L'iodure de potassium ne doit pas être pris, à moins d'indication contraire claire de la part des autorités de santé publique.

Q : Quels sont les effets indésirables possibles de l'iodure de potassium?

R : Même s'ils s'inquiètent des dangers potentiels associés à la centrale nucléaire endommagée au Japon, les Canadiens ne devraient pas prendre de comprimés d'iodure de potassium. Ces comprimés peuvent présenter un risque pour les personnes qui sont allergiques à l'iode ou qui souffrent de troubles thyroïdiens.

La consommation d'iodure de potassium par voie orale peut provoquer des réactions allergiques telles que de l'urticaire, de la difficulté à respirer, de l'enflure autour des yeux, l'enflure de la gorge ou des douleurs articulaires. Elle peut aussi causer l'iodisme chez certaines personnes, qui peut se manifester par une salivation exagérée, un écoulement nasal, des maux de tête, de la fièvre, une laryngite, une bronchite et des éruptions cutanées, voire parfois des nausées et des vomissements.

Q : L'iodure de potassium est-il utilisé à d'autres fins que pour protéger la glande thyroïde contre l'iode radioactif?

R : Étant donné que la centrale nucléaire endommagée au Japon ne devrait pas présenter de risques pour les résidents de la Colombie-Britannique ou du reste du Canada, Santé Canada ne recommande pas à la population de prendre de l'iodure de potassium. La consommation de ce sel peut présenter des risques pour la santé. Les consommateurs ne devraient pas prendre d'iodure de potassium pour protéger leur thyroïde contre l'iode radioactif, à moins d'indication contraire claire de la part des autorités de santé publique. Le cas échéant, la population sera avisée de la dose à prendre, de la fréquence et de la durée du traitement.

L'iodure de potassium a d'autres usages thérapeutiques. Il peut par exemple être utilisé pour éliminer le mucus en cas de problèmes pulmonaires à long terme, comme l'asthme et l'emphysème, ou pour traiter des maladies thyroïdiennes.

Comme pour de nombreux médicaments, la dose recommandée varie selon l'âge des personnes, et une petite portion de la population pourrait ressentir des effets indésirables en le prenant et avoir besoin d'une attention médicale. De plus, les comprimés d'iodure de potassium peuvent présenter un risque pour les personnes qui sont allergiques à l'iode ou qui souffrent de troubles thyroïdiens (note: une allergie aux mollusques ou aux crustacés n’est pas un indicateur d’allergies à l’iode).

Q : Si l'iodure de potassium est disponible à la pharmacie, faut-il avoir une ordonnance pour en obtenir?

R : L'iodure de potassium est disponible en pharmacie sans ordonnance. Toutefois, des autorités comme le médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique ont avisé les pharmaciens de ne pas vendre d'iodure de potassium aux consommateurs qui s'inquiètent des effets des rejets radioactifs au Japon, car rien ne prouve que cela soit nécessaire. En outre, il se peut que prendre de l'iodure de potassium alors que ce n'est pas nécessaire nuise à la santé. La vente et la mise en réserve inappropriée peuvent aussi causer une pénurie qui pourrait nuire aux consommateurs qui ont une vraie raison médicale de prendre ce produit.