Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Préoccupations liées à la santé

ARCHIVÉE - Renoncement et grossesse

Avertissement Ce contenu a été archivé le 24 juin 2013.

Information archivée dans le Web

Information archivée dans le Web à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Cette dernière n'a aucunement été modifiée ni mise à jour depuis sa date de mise en archive. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s'appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez demander de recevoir cette information dans tout autre format de rechange à la page « Contactez-nous ».

Commandez votre guide pour devenir un non-fumeur

Plus vous cessez tôt, mieux ce sera pour votre bébé

Lorsque des produits chimiques, comme le monoxyde de carbone, provenant de la fumée de cigarette pénètrent dans le sang de votre bébé, ils peuvent nuire à son développement et à sa croissance. Les femmes qui cessent de fumer avant ou au tout début de la grossesse réduisent les risques d'accoucher d'un bébé de faible poids.

Le fait de cesser de fumer au début de la grossesse contribue à accroître la quantité d'oxygène que votre bébé reçoit -- dès le premier jour suivant l'abandon du tabagisme -- et les chances que ses poumons fonctionnent normalement. Cela peut également réduire les risques de mortinatalité, de mort subite du nourrisson, et améliore la santé de la mère. Vous aurez plus d'énergie et vous serez fière de ce que vous avez accompli pour vous et votre enfant.

Les bébés des fumeuses sont plus susceptibles de souffrir d'asthme et d'autres infections respiratoires que ceux des non-fumeuses. Si vous cessez de fumer, votre enfant aura moins de rhumes et d'otites, toussera moins, sa respiration sera moins sifflante et vous diminuez les risques qu'il commence un jour à fumer!

Parlez-en à votre médecin

patch

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, vous devriez parler à votre médecin des méthodes de renoncement au tabac qui sont les plus appropriées pour vous, surtout si vous songez à utiliser le timbre cutané, la gomme de nicotine ou le bupropion.

La fumée secondaire nuit aussi dès le début

Prenez soin d'éviter les milieux enfumés, à la fois à la maison et ailleurs. Des examens démontrent que la fumée de tabac secondaire, respirée par une femme enceinte, affecte le bébé à naître après seulement quelques secondes. Par exemple, à un certain âge, les bébés à naître commencent à " s'exercer " aux techniques qui leur serviront à respirer un peu plus tard. Les muscles de leur poitrine se contractent habituellement à un certain rythme. Cependant, après quelques secondes d'exposition à la fumée de tabac ambiante, ces contractions peuvent arrêter soudainement pendant plusieurs heures.