Santé Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Vie saine

Syndrome de Reye

Votre santé et vous

Sur cette page :

Enjeu

Le syndrome de Reye est une maladie rare qui affecte surtout les enfants ou les adolescents atteints d'une maladie virale, comme la varicelle ou la grippe. On a établi un lien de causalité entre l'utilisation de l'AAS (acide acétylsalicyclique ou aspirine) et l'apparition du syndrome.

Symptômes

  • Persistance ou réapparition des symptômes de la maladie virale initiale;
  • Changements de personnalité caractérisés par l'hyperactivité, l'agressivité, la confusion et l'anxiété;
  • Vomissements ou des hauts de coeur fréquents, convulsions et délire pouvant provoquer le coma.

Mesures à prendre

Si votre enfant présente un de ces symptômes, communiquez immédiatement avec votre médecin ou allez à l'urgence de l'hôpital. Le syndrome de Reye est mortel dans 20 p. cent à 30 p. cent des cas et peut causer des dommages cérébraux permanents chez les survivants.

Parfois, le syndrome de Reye se déclare juste au moment où la personne semble se rétablir. L'utilisation de l'AAS pour traiter la maladie virale initiale est fortement liée à l'apparition du syndrome de Reye. Cependant, dans de rares cas, le syndrome apparaît sans que l'AAS n'ait été utilisée. Nous ne savons pas comment l'AAS déclenche le syndrome de Reye ni pourquoi les enfants, les adolescents et les jeunes adultes en sont les principales victimes.

Que faire pour vous protéger?

Le gouvernement et les fabricants ont pris des mesures afin de renseigner la population sur le syndrome de Reye. La Loi sur les aliments et drogues oblige maintenant les fabricants à apposer, sur tous les produits en vente libre contenant de l'AAS, des mises en garde sur les dangers de l'AAS pour les enfants ou les adolescents. Ces produits ne doivent servir qu'à soulager la douleur et non la fièvre.

La Loi sur les aliments et drogues interdit de faire de la publicité en faveur de l'utilisation des produits qui contiennent de l'AAS pour les enfants ou les adolescents.

Réduire au minimum les risques d'apparition du syndrome de Reye

Si votre enfant a de la fièvre, il existe d'autres moyens de faire baisser sa température.

  • Faites-le boire beaucoup, de préférence de l'eau, du soda au gingembre éventé, du jus de pomme dilué ou d'autres boissons sucrées. Évitez le lait, les boissons gazeuses et les boissons acides comme le jus d'orange, le jus de canneberge et le jus de pamplemousse. Ils pourraient irriter l'estomac de l'enfant.
  • Enlevez les couvertures et les vêtements excédentaires et maintenez la température de la pièce à environ 18 °C ou 64 °F. En utilisant de l'eau tiède, lavez votre enfant à l'aide d'une éponge ou faites-lui prendre un bain.
  • Utilisez d'autres médicaments, comme l'acétaminophène, pour faire baisser la fièvre.
  • Si la fièvre ne tombe pas, consultez votre médecin de famille.
  • N'essayez jamais de soigner un enfant fiévreux de moins d'un an sans consulter votre médecin de famille.
  • Ne donnez jamais de produit contenant de l'AAS à un enfant, en particulier s'il a la grippe ou la varicelle, avant de consulter un médecin.
  • Veillez à ce que les adolescents soient aussi au courant des dangers du syndrome de Reye et de la façon de s'en protéger.

Souvenez-vous que certains symptômes courants sont l'indice de maladies plus graves. Si le symptôme dure plus de deux jours ou s'il s'aggrave, communiquez avec votre médecin.